2015 verra l'ouverture d'un magasin à Herlin-le-sec (62).

Publié le par Dos Santos Thierry

Supermarché Match sur la zone d’Herlin : travaux en mars, ouverture prévue en octobre

Publié le 30/01/2015 - Mis à jour le 30/01/2015 à 17:35

PAR DAVID DERIEUX La voix du nord

Alors que le conseil d’État ne devrait pas donner raison aux recours intentés contre le projet, l’implantation du supermarché se précise. Les travaux devraient commencer à partir du mois de mars. Six mois de chantier devraient être nécessaires, ce qui permettrait une ouverture au mieux en octobre.

L’enseigne Match misera principalement sur les produits frais.

 

Fin août, le président de la com de com des Vertes collines du Saint-Polois, Marc Bridoux, avait invité les dirigeants de Match et de l’aménageur de la zone d’Herlin-le-Sec, la société Stratège plus, à venir présenter le projet de magasin qui doit ouvrir sur la zone d’Herlin. Une présentation officielle alors même que des recours étaient toujours intentés en justice contre le projet, sans le menacer puisqu’ils n’avaient pas de caractère suspensif. Une autre décision de justice était intervenue depuis, concernant un précédent projet de supermarché, par le groupe Carrefour. Un projet finalement abandonné, ce qui n’a pas empêché le dossier d’aller à son terme en justice, et d’obtenir satisfaction.

Pour le moment, le rapporteur public s’est prononcé en faveur de la création d’un supermarché Match, confirmant l’autorisation de la commission nationale d’aménagement commercial (CNAC). On imagine mal le conseil d’État en décider autrement maintenant. Plus rien ne s’oppose donc à la réalisation de ce projet, aucun recours juridictionnel ne le permettant, sauf demande en révision pour erreur de procédure.

Le projet de Match porte sur un supermarché de 2 500 m2, équipé d’un drive et d’une station-service. Le président de la com de com, Marc Bridoux, nous a confirmé hier que le dossier se précise un peu plus. « Les travaux doivent commencer au mois de mars. Il faut compter six mois de chantier environ, ce qui pemettrait une ouverture en octobre ».

Le groupe Match souhaite donner une image bien précise à son supermarché. Celle d’une zone de marché, qui ressemble à des halles, avec des professionnels dans les différents métiers : boucher, charcutier, poissonnier, crémier primeur… « On veut étonner nos clients, en leur proposant par exemple non pas quatre, mais dix variétés de tomates ! Nous souhaitons proposer aussi de l’épicerie fine, des produits du monde, une belle cave à vin… », nous expliquait le directeur régional du groupe, Olivier Carpentier.

Publié dans info

Commenter cet article