Dans la négociation modernisation du dialogue social, la CFE-CGC s’est battue pour améliorer votre qualité de vie au travail

Publié le par Dos Santos Thierry

Dans la négociation modernisation du dialogue social, la CFE-CGC s’est battue
pour améliorer votre qualité de vie au travail !

Votre santé et vos conditions de travail :

  • La CFE-CGC préfère prévenir que guérir. C’est pour cela que nous nous sommes opposés à la disparition du CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail).
    En effet, c’est la seule instance qui est en proximité et permet de mener une vraie politique de prévention en matière de santé au travail.
    Pour la CFE-CGC, l’urgence est de remettre l’Homme au cœur de la prise de décision et de valoriser le capital humain comme l’entreprise sait si bien valoriser ses autres actifs.

    La CFE-CGC refuse la disparition du CHSCT ! Votre santé en dépend, celle de votre entreprise aussi !

Une représentation proche de votre réalité professionnelle :

  • En rejetant la suppression de la double consultation : celle du conseil central d’entreprise et celle du conseil d’établissement.
    La CFE-CGC refuse la simple information des conseils d’établissement sur des projets les concernant et la non prise en compte des avis, besoins et solutions alternatives proposés par vos représentants du personnel.

    La CFE-CGC refuse cette perte de proximité entre les salariés et leurs représentants syndicaux et un dialogue social à double vitesse avec un vrai dialogue au siège et un sous-dialogue dans les établissements !










(9 février 2015)

Publié dans info confederation

Commenter cet article