L'entreprise entend supprimer le droit d'expression des directeurs de magasins

Publié le par Dos Santos Thierry

Bonjour à toutes et tous,

Dès la première réunion de négociation du protocole d'accord pour les prochaines élections professionnelles, la direction a annoncé son choix de rendre inéligibles les directeurs de magasins du fait de leurs rôles de dirigeant (seule catégorie à avoir une délégation de pouvoirs et de représenter l'entreprise lors des réunions DP).

Ceci est inadmissible pour la CFE-CGC, nous allons donc contester cette décision devant le Tribunal d'Instance de LILLE ce vendredi.

Nous considérons que, effectivement, les Directeurs de magasins ont un rôle essentiel de représentation de la direction dans les magasins mais également de remonter la "vraie vie des magasins" vers la Direction. C'est un maillon essentiel et indispensable du "Dialogue Social", de l'efficacité et de la performance globale de l'entreprise.

Nous considérons également que de ne pas donner la parole à une partie des salariés de l'entreprise constitue une forme de discrimination.

Si nous ne pouvons plus avoir de représentants du personnel "cadre", plus de pouvoir de contestation envers l'entreprise, et enfin, il sera plus difficile d'obtenir les 10% de représentativités pour être reconnu et négocier les accords avec les représentants de la direction, à croire que les directeurs et surtout la CFE-CGC gênent vraiment !!!

Le tribunal statuera sous dizaine, bien sûr, nous vous tiendrons informés des avancées via le blog,

d'ores et déjà, il nous faut préparer les prochaines élections, notre demande est claire, il faut présenter un maximum de "Cadre" ou/et "Agent de Maîtrise" aux élections de Délégués du personnel. C'est, pour l'instant, la seule façon de montrer notre détermination et notre présence à l'entreprise.

Nous comptons sur vous, vos élus CFE-CGC.Supermarché MATCH

Publié dans info match

Commenter cet article