le Match de la Cascade fermé

Publié le par Dos Santos Thierry

Laxou - Commerce Laxou : le Match de la Cascade fermé

La moyenne surface a définitivement baissé le rideau vendredi 30 décembre. Alors que le personnel attend des propositions de reclassement, les cadres ont vidé le magasin ce mardi.

04/01/2017 à 05:04, actualisé à 08:27 Vu 3431 fois
 
 

Ce mardi, les cadres ont vidé les rayons de la moyenne surface fermée définitivement depuis vendredi dernier.  Photo ER

Ce mardi, les cadres ont vidé les rayons de la moyenne surface fermée définitivement depuis vendredi dernier. Photo ER

Désemparée. Devant les rideaux métalliques baissés du Match de la Cascade de Laxou, une habitante du quartier qui voisine avec Maxéville et Nancy ne cache ni sa déception ni son amertume. « C’est terrible. Beaucoup d’habitants du secteur venaient faire leurs courses ici », dit-elle. Mais il reste le Lidl d’à côté ? L’habitante hoche des épaules : « Il n’y a pas autant de produits qu’au Match. La preuve, j’ai dû aller faire mes courses en ville ce mardi matin. Cela m’a fait perdre une heure dans les trajets », déclare-t-elle.

Pour d’autres habitants, le vide sera difficile à combler. Certains n’ont d’ailleurs guère apprécié la méthode employée par la direction du groupe. « La fermeture était en effet prévue samedi, elle a été avancée » confirme un salarié. Le dernier jour était en effet prévu pour le 31 décembre à 17 h. « Ils nous ont avertis la veille que l’on fermait donc le 30 décembre à 19 h », ajoute-t-il. Par crainte de quoi ? D’une mobilisation des clients qui étaient très attachés à l’enseigne que le nouveau directeur, Vito Radduso était parvenu à redynamiser ? D’un reportage ?

Des propositions de reclassement jusqu’à Metz

Ce mardi matin, certains salariés étaient présents alors que des cadres se chargeaient de vider le magasin. « La plupart attendent des propositions de reclassement. On voudrait tous pouvoir trouver un poste dans un Match du Grand Nancy ou tout près. Mais les postes sont pratiquement tous pris. Du coup, la direction nous fait des propositions pour aller travailler à Metz ou à Ars-sur-Moselle », explique encore le salarié. Après des années de dévouement au sein de son entreprise, il attendait une tout autre reconnaissance de la part de la direction régionale du groupe.

Concernant les 1.800 m² laissés vacants par l’enseigne, le maire de Laxou, Laurent Garcia, comme celui de Maxéville, Christophe Choserot, évoquent des discussions entre les différents acteurs que sont : la direction de Match, l’Epareca qui est le bras financier de la Caisse des Dépôts, le Grand Nancy et un éventuel repreneur. Selon nos informations, il s’agirait d’un groupe financier de Metz. Il pourrait reprendre la surface pour plusieurs millions d’euros. Si le détail du projet n’est pas encore connu, il serait respectueux du programme de réhabilitation. Ce dernier, comme nous l’évoquions dans nos colonnes du 15 octobre dernier prévoit de couper en deux le centre commercial, « avec création d’une galerie qui ira de la rue de la Mortagne au nouveau bâtiment qui abrite le supermarché Lidl. Cette galerie sera à ciel ouvert, mais un passage couvert sera aménagé pour les piétons ». Si la première tranche de cette restructuration d’ampleur est attendue pour fin 2017, le programme complet devrait être achevé pour 2019.

Alexandre POPLAVSKY

Publié dans info match

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article