Nouveauté : Accord droit d'expression

Publié le par Dos Santos Thierry

Bonjour à vous,

Par obligation légale pour l'entreprise, nous devons ouvrir des négociations pour trouver un accord concernant le droit d'expression des salariés vis-à-vis de notre société.

Bien entendu, la CFE-CGC s'est indignée par le fait que d'une part, l'entreprise est à l'origine de la non-éligibilité des cadres de l'entreprise et, d'autre part, qu'elle voudrait maintenant que les instances représentatives du personnel trouvent une solution pour piloter le droit d'expression de l'encadrement !!! Un peu schizophrénique tout cela...

Une des solutions proposée, serait d'élire un cadre (le rapporteur) pour parlementer avec son propre directeur de région concernant des soucis dans sa propre région...

Privé de tout mandat et donc de protection légale, nous craignons que, ou ce rapporteur exprime ce que l'entreprise souhaite entendre, ou que l'espérance de vie dans l'entreprise de ce rapporteur soit particulièrement brève...

Cette conception du dialogue social n'est pas crédible et ne correspond pas à celle de la CFE-CGC

Je pense que vous avez compris, que nous ne serons pas signataires d'un tel accord.

Bien à vous

L'équipe CFE-CGC

 

Publié dans info match

Commenter cet article